vendredi 1 février 2019

Quand des leaders professent être Chrétiens !!





"Par les âges la richesse de la religion qui se professe chrétienne a dérangé beaucoup de personnes. Les papes, des évêques et d'autres dignitaires religieux ont vécu dans la splendeur soutenue par leurs fidèles, tandis que beaucoup de ceux-ci vivaient dans la pauvreté. La situation n'a pas changé de temps modernes." 
– Réveillez-vous! Le 22 octobre 1988, p. 31 
(Voir aussi Reveillez-vous! Le 22 octobre 1982, p. 30). 
Ce qui est drôle, c’est que ceux qui pointent ici leurs doigts sur les autres, ne sont pas meilleurs que le reste, (Jean 8:7) comme les exemples suivants montrent clairement :
 
*JOSEPH F. RUTHERFORD, le deuxième Président du WBTS, avait de luxueux appartements. Partout où il a voyagé, son agréable chambre et son bureau au Béthel de Brooklyn, l'utilisation d'une suite dans un hôtel à 10,000 $ par an dans le loyer, l'accès aux appartements privés de Staten Island, à NEW YORK (où la Watchtower avait placer sa station de radio WBBR jusqu'à ce qu'elle soit fermé en 1957), l'accès aux appartements privés à la Ferme de Royaume, au Sud Lansing, NEW YORK, son hôtel particulier, Bethsarim à San Diego, Californie, ses deux Cadillacs, plus les fournitures pour son confort aux succursales de la Société au ROYAUME-UNI, en France et en Allemagne. De Plus, Rutherford avait demandé au directeur Canadien de la Société, Walter F. Salter, de lui envoyer d’énormes quantités de spiritueux pendant les années 1920 où les liqueurs était illégales aux Etats-Unis.



*Olin R. Moyle, (un avocat de la Watchtower) a accusé Rutherford sur beaucoup de choses par exemple : "vous travaillez dans une agréable chambre climatisée. Vous et vos préposés passez une partie de la semaine dans le calme de la campagne. Les garçons de l'usine travaillent diligemment sans de telles aides, et sans aucun effort fait pour leur donner."

 
*NATHAN H. KNORR, a voyagé dans le monde partout en première classe. Il a vécu dans un appartement de grand standing au dixième étage du Bethel, avec des peintures murales aux murs, une cuisine privée, la télévision et d'autre facilités. De plus, Knorr avait un « travailleur » du Bethel qui le servait personnellement et agissait aussi en tant que cuisinier personnel. Il a possédé une Cadillac, a invité des personnes dans les restaurants les plus cher et dans les « shows » de Broadway. (Voir « Questions pour les Témoins de Jéhovah » - William I. Cetnar)
 
HAYDEN C. COVINGTON, Avocat et vice-président de la Watchtower, dans une interview a déclaré : "nous avons voyagés en première classe, le Frère Rutherford m'a dit," je veux que, chaque fois que vous voyagez, vous voyager en première classe. "Et c’est ce que j’ai fait, tout comme le Frère Heads [le secrétaire de Rutherford] , tout comme Nathan Knorr et Freddy Franz aussi, toute la bande entière." (Interview du 19 novembre 1978, par Jerry Murray, p. 13)
 
MILTON G. HENSCHEL, à deux occasions, en visitant l'Île de la Malte, a logé dans un hôtel cinq étoiles (Accompagné par Walter Farneti, le coordonnateur de la branche Italienne ainsi que leurs femmes). Quand on lui demanda pourquoi, par le moyen d’une lettre, (le 19 août 1994) il l'a ignoré. Quand un ex-Témoin de Jéhovah lui a posé la question par téléphone, Henschel a commencé à rire et devant l’insistance pour avoir une réponse, il a avec arrogance répondu : "ce n'est pas votre affaire" et a brusquement raccroché.
 
ALBERT D. SCHROEDER, accompagné de son fils Judah-Ben, invita le docteur Gabriele Yonan, pour un repas, dans un des restaurants les plus huppés en Allemagne. Au cours du repas, il proposa même à ce docteur de lui payer le voyage en Italie pour suivre la conférence du CESNUR se déroulant en 1998 à Turin (Conversation privée, docteur Yonan, septembre 1998, Torino, l'Italie).
 
* "LES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION peuvent régulièrement prendre leurs vacances dans des lieux où la plupart des personnes ne peuvent qu’aller en rêve. En 1978, ma femme et moi [Ray Franz] nous sommes monter à bord d'avions au moins cinquante fois dans l’année." - Crise de Conscience, R. Franz, 3ème édition, p. 265.
"Les allocations mensuelles de quatorze dollars couvrent souvent à peine (et dans quelques affaires pas complètement) les dépenses de transport pour aller aux réunions dans les salles de royaume. Ceux dont la famille ou des amis étaient riches n'avaient aucun problème car ils recevaient de l'aide de l’extérieur. Mais d'autres pouvaient rarement se permettre quelque chose au-delà du strict nécessaire. Ceux venant des points les plus éloignés, particulièrement des états de l’Ouest, pouvaient trouver pratiquement impossible de passer des vacances avec leurs familles, particulièrement s'ils venaient d'une famille pauvre. Ils recevaient régulièrement les salutations passées à la famille du Béthel par les membres du Conseil d'administration ou d'autres quand ils voyageaient dans tout les pays du monde pour donner des discours. Ils voyaient les officiels de la société conduire les nouvelles voitures « Oldsmobile » achetées par la Société et qui étaient entretenues et nettoyées par des travailleurs comme eux." - ibid., p. 82.
 
À certain BETHELS, comme au ROYAUME-UNI, ils (les membres du Conseil d’Administration) ont même des chambres à coucher de VIP (Confirmé par un ancien béthélite local, Roger Kay).
D'autre part, de loyaux serviteurs, comme Adams Akuetteh, du Ghana, ont naïvement, passer quatre ans pendant la construction de la Succursale du Ghana, chaque matin rassemblant les clous perdus. Le surveillant du projet, lui a dit que son travail économisait l'argent de la Société, l'argent de Jéhovah. Avec joie il recyclait des clous pour sauver l'argent de Jéhovah ! (Réveillez-vous! Le 22 mai 1992, p. 31).
Que fait le Gouverning Body (conseil d’administration) l avec "l'argent de Jéhovah" ? Est-ce ' le voeu de pauvreté ' que tous les membres du GB sont supposé avoir souscrit ? (Voir les Témoins de Jéhovah - Proclamateurs du Royaume de Dieu p. 351). Leurs actions ressemblent plutôt à celles de certains politiciens du monde !
"Quand des leaders qui professent être Chrétiens adoptent des styles de vie opulents, cela ne pousse pas les autres à se demander si ils sont les vrais disciples de Christ ?" Réveillez-vous! Le 22 octobre 1988, p. 31.
 
Par J. B.

mercredi 23 janvier 2019

Ma pensée sur la Watch Tower


Les dirigeants de la Watch Tower rejettent donc vraiment leur responsabilité et donnent de pieux conseils aux adeptes au sujet de leurs perspectives spirituelles, comme si c’était leur point de vue spirituel erroné qui était à l’origine du problème. Ils ne veulent pas avouer que les adeptes n’y sont pour rien et qu’ils mettent leurs espoirs dans certaines dates, uniquement parce que les dirigeants de l’organisation leur fournissent des informations clairement destinées à attiser de tels espoirs, et que les dates mentionnées, toutes les suppositions, les conjectures, les spéculations et les calculs  liés à ces dates, provenaient, non pas des adeptes, mais des dirigeants. C’est comme si une mère disait de ses enfants qui ont une indigestion, “Ils n’ont pas fait attention à ce qu’ils mangeaient”, alors que les enfants ont simplement mangés ce que leur mère leur a servi. Et elle ne les a pas seulement servi, mais aussi insisté afin qu’ils reconnaissent que cette nourriture est saine et relève d’une alimentation supérieure, qui ne pouvait être obtenue nulle part ailleurs, au point que tout signe de mécontentement quant à ce qu’on leur donnait à manger susciterait des menaces de punition. Les hommes qui composent aujourd’hui le Collège Central savent tous que depuis que les divers enseignements de l’organisation liés à la date de 1914 ont été en vigueur, toutes questions ou désaccord pouvaient entraîner et entraînaient l’exclusion. Ils savent que ce “cœur de sagesse”, sur lequel on met à présent l’accent dans les articles de La Tour de Garde une sagesse qui évite les spéculations basées sur des dates et qui se concentre plutôt pour vivre simplement chaque jour qui passe pour Dieu est exactement cette même sagesse que certains membres du personnel du siège mondial de Warwick ont essayé de communiquer, et que c’est leur prise de position dans ce domaine qui a été la base principale de l’accusation qui les a conduit à être déclarés “apostats”.